NBC - 2017

Rétro SeriesAddict #14 : Manimal, chronique d’un échec

Tous les jeudis revenons sur une série qui a marqué l’histoire de la télé ou nos mémoires. Aujourd’hui : Manimal.

Une fois n’est pas coutume, nous allons aborder une série nanardesque qui figure dans les classements des pires séries américaines de tous les temps. Pourtant, les spectateurs français l’adorent, en partie grâce à ses multiples rediffusions.

Manimal arrive sur NBC en septembre 1983. A sa tête nous trouvons Glen A. Larson qui n’est pas un débutant dans le milieu car à son palmarès il a déjà Battlestar Galactica (l’originale), The Fall Guy (L’Homme qui Tombe à Pic) ou bien Knight Rider (K2000). Sa nouvelle série se concentre sur Jonathan Chase (JC, traduit par Jessie en français, volontairement ou pas) un professeur de l’université de New-York qui a acquis en Afrique le pouvoir de la thérianthropie, en gros il a la capacité de se transformer en n’importe quel animal. Un jour il croise le chemin de la jolie policière Brooke McKenzie et décide de l’aider dans ses enquêtes avec son ami Tyron “Ty” Earl, un ancien de l’armée, parce que dans les années 80 c’est bien d’avoir des vétérans dans les séries…

Découvrez la suite de la chronique sur Manimal et les raisons de son flop monumental sur SeriesAddict.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *